Bienvenue sur Lutin Malin

Visiteurs total : 53475

Membres inscrits : 16

Visiteurs aujourd'hui : 4

Visiteurs en ligne : 1



Non connecté

Déjà membre : S'identifier !

Mot de passe perdu ?

Devenir membre : S'inscrire !

Page d'accueil du site Lutin Malin Flux RSS du site Lutin Malin
L'univers des Voitures à Pédalier

Suivez-nous sur Facebook

Lutin Malin sur Facebook

Et sur Youtube

Lutin Malin sur Youtube

Et sur    Google +

Lutin Malin sur Google +
  • Prochaine course

    • La saison 2017 est terminée
  • Dernier sondage

  • VàP Pinterest


Inédit !


Je me souviens de cette course à Le Pas (53) en 2003, alors que la victoire s'était dessinée dans la dernière côte, au dernier tour, contre Jean Paul et son Zébulon. Je me souviens de cette course à Beaumont en Véron (37), l'année dernière, contre les 3B du Perroquet 28, où la victoire finale fut déterminée dans les mêmes conditions. Mais de mémoire de jeune cordonnier, je n'ai pas souvenir d'une arrivée au sprint sur la ligne... :unsure:

Céaucé... Orne. 31/05/09. A 11h00, tout le monde est sur le pied de guerre. Les bénévoles d'ATOL terminent le montage des stands, les pilotes déballent les remorques et décorent leur paddock, quelques membres de la fédé érigent le stand FEVP. Quelques retardataires tout de même : crevaison pour Willy (Indianapolis) et un pneu complètement déchiqueté pour Mickaël et son équipe des Brigades. :blink:

Lorsque tout est installé et la Nationale mise en circulation alternée, saluons au passage cette prouesse technique que réalisent à nouveau les membres du comité des fêtes, le « Vapéro » est offert par les amis du Garage de l'avenir et un complément est offert, pour les plus assoiffés, par Francine qui fêtait ses... chut chut ! :D

A 14h30, tout le monde est prêt pour le départ qui est donné après le traditionnel tour de présentation. Premières difficultés : le passage sableux de l'année précédente a été goudronné mais recouvert de gravillons, ce qui ne facilite pas l'accroche et profite aux dérapages, surtout dans le gauche à 90°. L'étroitesse de ce passage ne permet que peu de dépassements, les plus empressés prendront leur mal en patience !!! Une fois l'enchaînement de virages à angles droits passé, on peut (enfin) lâcher les chevaux. Mais c'est sans compter sur la bosse du retour qui fait souffrir les mollets.

On retrouve aux avant-postes la Godasse juste devant le Perroquet 28, suivis, non loin de là, par un gros poisson qui a bien senti qu'il pouvait saisir sa chance. Durant toute la course, les voitures vont être mises à rude épreuve. Tête à queue pour le Garage de l'Avenir dans ce virage tellement glissant, problème avec le train avant pour le Carambar et un nombre de roues changées important tout du long des 3h de course.

La tension est palpable à 1h de l'arrivée puisque le Perroquet 28 est revenu sur la Godasse en tête de course. Derrière, pas moins de cinq voitures se tiennent en une poignée de tours : l'Ecureuil, Bonne nuit les Petits, Peter Pan, Indianapolis et le Perroquet 37. Sans oublier le Garage de l'avenir qui n'est pas loin. Dans la bataille pour la 10e place, on retrouve encore quatre voitures en bagarre et toutes dans le même tour : Star Wars, les Brigades du Tigre et les éternelles rivales pour le classement féminin Coccinella et Super Bowl. Notre pauvre secrétaire / speaker ne sait plus où donner de la voix !

Coup de théâtre ! La Godasse s'arrête aux stands pour changer une roue voilée (les virages serrés auront eu raison des rayons). Le passage aux stands laisse une trentaine de secondes d'avance à l'oiseau.

Coup de théâtre (bis) ! Le perroquet part à la faute dans le fameux virage : tête à queue. Le temps de remettre l'auto dans le droit chemin et la Godasse est sur les talons ! :huh:

Par la suite, les 3B parviennent à distancer les frères Herrault qui voient la victoire s'envoler. Mais François, survolté, parvient à combler un écart d'une quarantaine de secondes. L'euphorie est dans le clan des cordonniers. Pascal prend les commandes du soulier pour les dix dernières minutes et rattrape le Perroquet 28 au profit d'un arrêt aux stands pour changer de pilotes. Benoît est aux commandes. C'est sûr maintenant, la décision se fera au sprint ! Les deux hommes emmènent leur bolide au pied de la bosse, la ligne d'arrivée est tout en haut ! Le public s'amasse derrière les barrières pour connaître le vainqueur et retient son souffle. La Godasse emmène le train. ACCELERATION mais gros retour du Perroquet qui remonte à sa hauteur. Passage délicat avec le Caméléon qui se trouve là mais roule à une toute autre allure ! A trois de front sur la demie-Nationale... c'est passé, tout le monde est sain et sauf et la Godasse remet un dernier coup de rein pour prendre le meilleur sur son rival. Victoire au sprint sur la ligne pour l'équipe sarthoise ! INCROYABLE ! Les 3B sont évidemment très frustrés. Encore une victoire qu'ils touchent du bout des doigts et qui, au final, s'envole... Dommage. :(

En troisième position, Jean Paul en termine, heureux d'avoir pu accrocher les deux premiers. Son jeune copilote Titou manque encore un peu d'expérience et de plomb dans les mollets... ça viendra !
Peter Pan remporte la bataille pour la quatrième place juste devant le Perroquet 37. Deux tours derrière, on retrouve dans cet ordre : Bonne nuit, l'Ecureuil et Indianapolis qui a également connu un souci d'accroche dans ledit virage alors qu'il suivait l'Ecureuil. Les ballots de paille ont bien officiés mais le Caméléon n'a pu éviter la voiture en travers. Les mécanos auront du boulot pour réparer la carrosserie. :angry: :D

La bataille de la 10e place est remportée par les Super Filles du Super Bowl qui devancent les sarthois des Brigades du Tigre, Michèle et Francine de Coccinella et les chevaliers Jedi de Star Wars. Les quatre voitures dans le même tour, il y a évidemment de quoi se tromper dans le classement final ! Mais tout revient toujours dans l'ordre chez les Vap's.

Au classement esthétique, on retrouve Coccinella en troisième position, le Char second et premier la Godasse qui réalise le triplé vitesse/esthétique/combiné. Ça n'était plus arrivé depuis le 19 juin 2005 à Piseux (27). C'était Zébulon qui était parvenu à ce résultat. Justement, c'est lui qui s'empare de la seconde place du combiné. L'écureuil gravit la troisième marche du podium.

Rendez-vous le week-end prochain pour Lohéac (35) qui s'annonce merveilleux aussi bien sportivement qu'humainement et qui, on l'espère, apportera son lot de surprises ! :)


Le 04/06/2009, par Pascùal Membreavatar
Pseudo : Pascùal
Messages postés : 0
Articles publiés : 7
Ce membre a supprimé son compte

Retourner à la liste de tous les articles


Laissez un commentaire sur cet article :


Pseudo :
E-mail :
Commentaire :
Code à copier : CaptchaRecharger l'image



Commentaires laissés par les visiteurs :

avatar
Le 14/06/2009 à 23h52, par Cesco Membreavatar
Pseudo : Cesco
Grade : 
Webmaster
 Webmaster

Inscrit le : 04/12/2010
Messages postés : 29
Articles publiés : 61
Message perso : Plus on pédale moins fort moins on avance plus vite (Coluche)
Ouais, je sais que vous aurez l'occasion de vous venger
On compte bien pédaler à nouveau sur la Godasse
avatar
Le 14/06/2009 à 19h31, par bastien
simpa cette course avec un finish au sprint qui se joue à rien mais bon on va dire que Pascal était plus fort
on arrivera à la battre cette petite godasse
Derniers commentaires d'articles : #1: Others can achieve a bigger harder erection but cannot maintain it during sexual intercourse. ... #2: Petite modification apportée quant au lieu du décès de Philippe. Merci beaucoup à Christian de... #3: Je savais pas les médecins si efficace de nos jours pour greffer une jambe si rapidement (rien que... #4: Quel joli article Cesco! Bravo! Drôle et touchant . Un vrai plaisir. Et même si c'est pas la... #5: Bonne saison les Vapeurs!!!!! respect !! Continuez à faire rêver les grands et les petits par vos...