Bienvenue sur Lutin Malin

Visiteurs total : 51339

Membres inscrits : 16

Visiteurs aujourd'hui : 9

Visiteurs en ligne : 1



Non connecté

Déjà membre : S'identifier !

Mot de passe perdu ?

Devenir membre : S'inscrire !

Page d'accueil du site Lutin Malin Flux RSS du site Lutin Malin
L'univers des Voitures à Pédalier

Suivez-nous sur Facebook

Lutin Malin sur Facebook

Et sur Youtube

Lutin Malin sur Youtube

Et sur    Google +

Lutin Malin sur Google +
  • Prochaine course

    • Lieu : Chantonnay
    • Date : Dimanche 22 Octobre 2017
    • Horaire : 00:00
  • Dernier sondage

  • VàP Pinterest


Supplément : Le règlement FEVP [non MàJ]


SOMMAIRE
  1. Adhésion
    1. Règlement intérieur
    2. Bulletin d'adhésion
    3. Pour participer à une course
  2. Construction d'une voiture à pédalier
    1. Règlement de construction
  3. La course
    1. Organisation d'une course
    2. Règlement de course
    3. Comment se juge l’arrivée d'une course ?
    4. Bulletin d'engagement
    5. Demande de licence
    6. Code des pilotes
    7. Dérogation pour jeunes pilotes
  4. Les classements
    1. Règlement du championnat de France
    2. Trophée des Néophytes
  5. Annexe
    1. Commission de discipline


Adhésion


Règlement intérieur de la Fédération Européenne de la Voiture à Pédalier


Article 1 :

La F.E.V.P. dirige et fait appliquer son fonctionnement selon ses statuts et le présent Règlement Intérieur.

Elle assure la discipline collective au travers de la Commission de Discipline (voir annexe)

Elle prend des sanctions aux vues des rapports des représentants du Conseil d’Administration de la F.E.V.P.. Après concertation, seul le Conseil d’Administration de la F.E.V.P. peut faire appliquer une sanction votée en Conseil d’Administration.

Article 2 :

La F.E.V.P. règlemente :
- Les conditions de course (voir les différents règlements en vigueur – règlement de construction - règlement de course – code des pilotes – règlement du championnat).
- Les rentrées financières.

Le Conseil d’Administration de la F.E.V.P. détermine chaque année le montant des cotisations :
- Licences (annuelle et journalières)
- Affiliations (annuelles et journalières)
- Cotisations des Associations Départementales (remise de course)
- Cotisation des adhérents

Article 3 :

ADHESION

Tout membre de la F.E.V.P. doit être en possession de sa carte d’adhérent ou d’une licence annuelle justifiant de son adhésion auprès de son association départementale. Ceci concerne également les membres des conseils d’administration des associations départementales et de la F.E.V.P..

Article 4 :

Pour pouvoir prétendre obtenir une licence annuelle à la F.E.V.P., le demandeur devra impérativement avoir 15 ans dans l’année.
Tout demandeur recevra sa licence ou son timbre licence après que sa demande (formulaire F.E.V.P.) ai été visé, dans l’ordre, par un médecin puis par le secrétariat de la F.E.V.P..

Pour les adolescents à partir de 13 ans révolu, une licence annuelle peut être délivrée par dérogation et après examen des responsables F.E.V.P. si les conditions suivantes sont remplies :
- Qu’une demande écrite ait été formulée conjointement par le responsable du club et les parents de l’enfant concerné
- Qu’un certificat médical avec test d’effort mentionnant bien qu’il s’agit de la pratique en compétition des courses de voitures à pédaliers, soit adressé en même temps que la demande de licence

Il ne sera pas délivré de licence journalière à une personne de moins de 15 ans.

Article 5 :

FICHES D’HOMOLOGATION

Chaque voiture affiliée à la F.E.V.P. doit posséder une Fiche Technique. Cette fiche est complétée par le responsable du club qui s’engage à la présenter sur demande d’un responsable F.E.V.P. ou d’association départementale.

En cas d’anomalie constatée une première fois, la voiture aura la possibilité de participer à cette épreuve, mais sera mise en demeure de se mettre en conformité. Charge au responsable de l’association départementale ayant constaté l’anomalie de faire remonter l’information auprès des autres associations départementales et à la F.E.V.P..

A la 2ème infraction et les suivantes, la voiture prendra le départ de la course, mais :
- Ne sera pas classée
- Ne recevra pas l’enveloppe

En cas de récidive constatée, l’exclusion pourra être prononcée par le Conseil d’Administration de la F.E.V.P..

Les organes de sécurité (freins, roues,…) devront être contrôlés de façon très rigoureuse et font partie intégrante du contrôle.

Article 6 :

CONTACT INFO

Les associations départementales coordonnent les informations par le biais d’un journal interne : le Contact Info.

Ce journal est ouvert à tous les affiliés et abonnés. Il sert d’organe d’information interne.

[ ↑ HAUT ↑ ]


Bulletin d’adhésion


L’adhésion à votre fédération permet à l’Association Départementale de rester en contact avec vous :
Pour vous donner le calendrier des courses
Pour vous inviter à l’assemblée générale et aux diverses animations organisées

[ ↑ HAUT ↑ ]


Pour participer à une course


Il faut :

- Construire une voiture

o Suivant le règlement de la F.E.V.P.
o La faire homologuer par l’association départementale ou lors de la 1ère course
o L’affilier à la F.E.V.P.

- Constituer une équipe de pilotes

o Sur chaque course, pas plus de 4 pilotes licenciés à la F.E.V.P. (la voiture + les pilotes forment un club)

- Répondre aux obligations administratives

o Remplir le bordereau d’affiliation, la fiche technique + un chèque libellé à l’ordre de la F.E.V.P.
o Engager la voiture par l’envoi de la feuille type + chèque libellé à l’ordre de l’A.D. organisatrice. La liste des participants s’établit grâce à cela, dans l’ordre de réception du courrier
o Régler les licences pilotes (chèque libellé à l’ordre de la F.E.V.P.)
o Répondre le plus rapidement possible au courrier des A.D.

[ ↑ HAUT ↑ ]


Construction d’une voiture à pédalier


Règlement de construction


PRINCIPE DES VOITURES A PEDALIER

Chaque voiture représente un club.

Les voitures sont des monoplaces à quatre roues propulsées uniquement par la force des jambes du pilote.

Longueur hors tout : 3 mètres maximum

Largueur hors tout : 1 mètre maximum


CARACTERISTIQUES MECANIQUES

Les roues avant sont « directrices ».

Les roues arrière sont « motrices ».

Le diamètre maximum des roues est de 500mm (les pneus de 500 sont autorisés) ou de 20 pouces (VTT).

L’écartement minimum des roues sur un même essieu est de 500mm.

La hauteur de l’axe du pédalier doit être comprise entre 10 centimètres plus haut ou plus bas que le bord avant du siège.

Un système de freinage efficace est obligatoire.

Un rétroviseur et un avertisseur sonore peuvent être installés sur la voiture à l’initiative du constructeur.


CARACTERISTIQUES DE LA CARROSSERIE

La carrosserie doit répondre à un soucis d’originalité.

La carrosserie est un carénage ou habillage recouvrant la partie mécanique de la voiture à pédalier dans sa totalité.

Les roues, le dossier du siège, le volant ou le guidon peuvent être apparents.

La carrosserie doit résister aux intempéries.

Les matériaux ajourés (grillage, treillage, barreaux…) sont interdits. Néanmoins, des dérogations pourront être demandées dans le cas où de tels matériaux entrent dans l’esthétique de la voiture.

La carrosserie doit être d’un seul tenant de l’avant à l’arrière, avec une hauteur minimum de 20 cm dans sa partie la plus basse.

L’ouverture pour accéder au siège de la voiture ne doit pas accéder un mètre dans le sens de la longueur.

Les pare-chocs, s’il y a, ne doivent pas déborder sur les côtés de la carrosserie.


AUTRES CARACTERISTIQUES

Trois emplacements doivent être prévus pour la numérotation de la voiture. Il est conseillé de procéder de la façon suivante afin de faciliter le travail du « pointeur » :
- Des cercles blancs d’un diamètre de 15 cm au minimum doivent être apposés verticalement de chaque côté de la voiture ainsi qu’à l’avant
- La couleur utilisée pour cette numérotation doit être noire
- Les chiffres doivent être bien inscrits pour éviter tout litige dû à une lecture difficile

Deux emplacements de 40 cm x 30 cm doivent être impérativement prévus sur la voiture (de chaque côté, à l’avant ou à l’arrière), afin de recevoir la publicité du « sponsor local ».

Il est possible d’apposer sur une voiture la publicité d’un « sponsor personnel » à condition :
- Que la publicité soit discrète
- Qu’elle puisse être recouverte en cas de désaccord avec les organisateurs locaux

Dans le cas où une voiture se présenterait au départ d’une course non-conforme, le directeur de course se référera au Règlement Intérieur de la F.E.V.P. pour prendre la décision qui s’impose.

Les cotes portées sur le plan ci-dessus sont exprimées en millimètres.
Ce sont des cotes caractéristiques, minimum ou maximum, devant être impérativement respectées lors de la construction.

[ ↑ HAUT ↑ ]


La course


Organisation d’une course


Une course dure généralement 3 heures.

Elle se déroule sur un circuit fermé, tracé dans les rues de la ville organisatrice.

La longueur du circuit est comprise entre 800 et 1200 mètres.

Le circuit est protégé par des barrières métalliques et des ballots de paille aux endroits dangereux.

Des stands couverts sont montés sur le bord du circuit pour que les équipages puissent s’installer (un emplacement d’une largueur de 2 mètres par équipage).

Un podium et une sonorisation permettent l’animation pendant le déroulement de la course.

Trois classements sanctionnent chaque course :
- La vitesse : c’est le nombre de tours effectués pendant le déroulement de la course
- Le look : c’est un Jury désigné parmi les spectateurs qui note chaque voiture selon des paramètres bien établis
- Le combiné : c’est le super classement qui détermine les équipages qui réalisent les meilleurs performances

Des coupes et des trophées récompensent les lauréats.

L’accès au circuit où se déroule la course est gratuit pour le public.

Les courses sont organisées selon un calendrier annuel géré par notre Fédération Européenne de la Voiture à Pédalier.

La saison démarre au mois d’avril pour se terminer fin septembre.

[ ↑ HAUT ↑ ]


Règlement de course


Les voitures peuvent être pilotées par 1, 2, 3 ou 4 pilotes

Tous les pilotes doivent être à jour de leur licence.

Tous les pilotes doivent être costumés et les stands décorés pendant la durée de la course. Il sera toléré 6 personnes costumées, pilotes et accompagnateurs par club.

Un pilote ne peut s’engager que sur une seule voiture sur une course. Il ne peut pas, même en cas de casse ou accident, compléter une autre voiture ayant moins de 4 pilotes.

Le nom des pilotes doit être obligatoirement inscrit sur la feuille d’engagement et fait foi rn cas de litige.

Les pilotes et les accompagnateurs doivent obéir aux ordres donnés par les commissaires (ralentissement), les officiels des associations départementales et les officiels F.E.V.P. (code des pilotes…).

Toutes les voitures doivent se tenir sur le côté droit de la chaussée et ne doivent utiliser la partie gauche de la chaussée que pour doubler une voiture plus lente, sauf conditions particulières de course (stands à gauche).

Il est interdit de faire obstruction avec une ou plusieurs voitures à une autre plus rapide.

Il est interdit de doubler en troisième position dans l’aire des stands.

Les poussettes sont autorisées par un seul pousseur sur 6 mètres maximum au départ des stands, mais elles sont interdites en course.

Les voitures en panne peuvent être dépannées sur place, ceci sans gêner les autres concurrents.

Les voitures en panne doivent impérativement respecter le sens de rotation de la course pour regagner leurs stands.

Toute voiture ne terminant pas volontairement la course ne touchera pas son enveloppe. Toute voiture accidentée doit obligatoirement effectuer le dernier tour.

Il est demandé aux pilotes et aux mécaniciens d’aider les organisateurs en faisant respecter la sécurité dans les stands afin de faciliter les changements de pilotes.

Les responsables de clubs doivent obligatoirement inscrire leur voiture auprès de l’association départementale organisatrice, grâce au formulaire d’engagement F.E.V.P. dans les 30 jours qui suiven la parution officielle de la date de la course.

A l’annonce du dernier tour, le changement de pilotes est interdit.

La publicité du sponsor local doit être apposée sur la voiture et le cas échéant dans le stand, pendant la durée de la course.

Avant l’arrêt au stand, les pilotes doivent impérativement lever le bras en guise d’avertissement, sauf cas exceptionnel (voiture fermée).

Le jury esthétique : Un jury local choisi dans le public ou désigné par les organisateurs locaux notent chaque équipage selon l’originalité du thème choisi, la construction de la carrosserie, l’ambiance de l’équipe et la décoration des stands.

Le pointage : Il est réalisé par les membres des associations départementales ; il s’agit d’un comptage manuel ou automatisé.
La présence de pilotes, responsables de club ou accompagnateurs dans l’aire de pointage est strictement interdite.

Le combiné : Le classement du combiné est établi en cumulant le classement vitesse au classement esthétique. Les ex-æquo au combiné sont départagés en donnant la priorité au classement de l’esthétique par rapport à la vitesse.

Récompenses : Il est impossible pour un même club de cumuler les récompenses affectées à nos classements (combiné, esthétique, vitesse).

[ ↑ HAUT ↑ ]


Comment se juge l’arrivée d’une course ?


Voici la réponse à la question posée à l’occasion d’un Conseil d’Administration de la F.E.V.P.

Lorsque la course arrive au terme des trois heures, le Directeur de course s’informe de la position en tête : qui est le premier au classement vitesse ? Information communiquée par l’Intendance chargée des résultats et confirmée par le poste de pointage.
Au moment qu’il décide, il annonce le dernier tour au passage de la voiture de tête sur la ligne d’arrivée.
A partir de cet instant, les changements de pilotes sont interdits. Celui qui est aux commandes de sa machine doit terminer la course.
Lorsque la voiture de tête repasse sur la ligne, le drapeau à damier est abaissé. La course est terminée.
Toutes les voitures sont pointées dans l’ordre de leur passage sur la ligne d’arrivée et stoppées entre la ligne d’arrivée et le poste de pointage pour qu’elles ne refassent pas un nouveau tour.

Le pointage, sur la ligne, de toutes les voitures, permet de départager les éventuels ex æquo, comptabilisant le même nombre de tours au terme de trois heures de course.

[ ↑ HAUT ↑ ]


Bulletin d’engagement


[Non disponible]

[ ↑ HAUT ↑ ]


Demande de licence


Pour pouvoir pédaler, la licence pilote est obligatoire.
Deux formules sont proposées :
- La licence annuelle, pour courir toute la saison.
- La licence journalière, qui n’est valable qu’une seule course.
Pour la licence annuelle, l’autorisation médicale est obligatoire.
Pour la licence journalière, elle n’est que conseillée.

Cette souplesse ne doit pas laisser la porte ouverte à des dérapages. Dans les années précédentes, des pilotes ont souscrit jusqu’à 5 licences journalières au cours de la saison.
Il ne s’agit plus, là, de pilotes occasionnels, mais bien de pilotes pédalant régulièrement sur les courses.

Au-delà de la dépense pour l’intéressé, se pose le problème de la sécurité.
Car nous ne savons pas si le pilote concerné est apte à piloter une voiture à pédalier.

Il est demandé aux responsables des Associations Départementales et aux responsables de clubs à veiller au respect du règlement qui stipule qu’un pilote qui pédale régulièrement doit fournir une autorisation médicale.

[ ↑ HAUT ↑ ]


Code des pilotes


Article 1 :

Rouler à droite de la chaussée.

Article 2 :

Doubler à gauche.

Article 3 :

INSTRUCTIONS SUR LE DRAPEAU

Le DRAPEAU JAUNE agité signale un accident ou une panne. La course continue mais les coureurs sont informés d’un obstacle.
Le commissaire est à droite, il signale une voiture accidentée ou une panne sur la droite (5 à 10mètres).
Le commissaire est à gauche, il signale une voiture accidentée ou une panne sur la gauche (5 à 10mètres).

Le DRAPEAU ROUGE n’est présenté que sur ordre de la Direction de course.
La course est alors arrêtée pour des raisons de sécurité.

Le DRAPEAU BLANC agité signale un véhicule de secours sur le circuit.

Le DRAPEAU A DAMIER signale la fin de la course.

Tout pilote doit respecter les drapeaux, ainsi que les commissaires.

Article 4 :

INSTRUCTIONS SUR LES VIRAGES

VIRAGE EN EPINGLE : interdiction de doubler.

VIRAGE TRES SERRE : laisser passer les véhicules engagés quelle que soit leur vitesse (lente ou rapide). Interdiction de serrer les véhicules lents dans les virages.

Article 5 :

Interdiction de doubler devant les stands quand la chaussée est trop étroite.

[ ↑ HAUT ↑ ]


Dérogation pour jeunes pilotes


[Non disponible]

[ ↑ HAUT ↑ ]


Les classements


Règlement du championnat de France


Toutes les épreuves inscrites au calendrier ont le label « Championnat de France » sauf les 24 Heures et les courses d’animation.

Ne sera retenu pour le décompte final qu’un certain nombre de courses. Ce quota est défini selon la règle suivante :

- Prise en compte du nombre de jours de courses et non plus du nombre de courses (ceci permet de tenir compte des courses en doublette)
- Ce nombre de jours de course sera divisé par 2
- Ce dernier chiffre sera, selon les cas : arrondi à la décimale inférieure ou diminué d’une unité

Exemples :

* 16 jours de course = 16 / 2 = 8
8 - 1 = 7 donc prise en compte des 7 meilleurs résultats.

* 15 jours de course = 15 / 2 = 7,5
7,5 est arrondi à 7 donc prise en compte des 7 meilleurs résultats.

Chaque club devra avoir participé à au moins 2 épreuves hors de son association départementale d’origine. Ces 2 épreuves devront se dérouler dans des associations départementales différentes.

En cas d’égalité, les clubs ex æquo (Combiné, Esthétique ou Vitesse) seront départagés :
1- Tout d’abord sur la base du plus grand nombre de participations aux épreuves inscrites au calendrier F.E.V.P.
2- Puis sur la base des meilleures places (combiné, esthétique, vitesse) obtenues dans le courant de la saison
3- Enfin sur les meilleures places au « look » obtenues dans le courant de la saison

Comptabilisation des points du Championnat de France :

1ère place = 50 points
2ème place = 45 points
3ème place = 41 points
4ème place = 38 points
5ème place = 36 points
6ème place = 35 points
7ème place = 34 points
8ème place = 33 points
9ème place = 32 points
10ème place = 31 points
11ème place = 30 points
12ème place = 29 points
13ème place = 28 points
14ème place = 27 points
15ème place = 26 points
16ème place = 25 points
... / … = ... / …
38ème place = 3 points
39ème place = 2 points
40ème place = 1 point
41ème place = 1 point
42ème place = 1 point
... / … = ... / …

La notion de catégorie est en vigueur depuis le 01/01/2000 avec la création de 3 poules, ou pédaliers, répartis de la façon suivante :
Pédalier A : 7 voitures
Pédalier B : 12 voitures
Pédalier C : Tous les autres équipages

Toutes les voitures affiliées sont classées dans l’une de ces 3 poules. Ce classement sera systématiquement mentionné sur les résultats de course prononcés par les Associations Départementales.

L’établissement de cette classification se fait en fin d’année au vu des résultats de l’année.
Seuls les classements Combinés des épreuves inscrites au calendrier F.E.V.P., à l’exclusion des 24 Heures et des courses d’animation, seront retenues.
La comptabilisation des points (grille de points et nombre de courses) se fera sur le même principe que pour le Championnat de France.

En fin de saison, l’établissement du classement des Poules, des voitures évolueront d’une catégorie à l’autre selon la règle des vases communicants :
Les 2 dernières voitures du Pédalier A descendent en Pédalier B
Les 2 premières voitures du Pédalier B montent en Pédalier A
Les 3 dernières voitures du Pédalier B descendent en Pédalier C
Les 3 premières voitures du Pédalier C montent en Pédalier B


Pour résoudre les problèmes liés aux modifications de châssis, de carrosserie, la notion de racine existe.

Premier principe : Toute nouvelle voiture, justifiant de l’attribution d’un numéro d’affiliation, sera classée en Poule C. Par toute nouvelle voiture, il faut comprendre une nouvelle création sans lien avec une voiture existante ou un club existant.

Deuxième principe : En cas de modification de châssis et / ou de carrosserie, la « nouvelle » voiture, si elle appartient toujours au même club (responsable de club ou équipe), conserve son numéro d’affiliation et son classement. Ainsi, la voiture TOTO devenue TITI appartenant toujours à Durand conserve son classement. Attention, si Durand qui possède toujours TOTO décide de construire une nouvelle voiture, cette nouvelle voiture de Durand sera en remplacement de TOTO, et TOTO sera classée en C.

Troisième principe : En cas de vente, la voiture vendue à un club déjà affilié en remplacement d’une voiture existante, prendra le classement de l’ancienne voiture qui aura elle-même été vendue ou arrêtée. Ainsi, la voiture TOTO (appartenant à Dugenou) classée en A et vendue à Dupond en remplacement de sa voiture ZAZA qu’il a également revendue (classement en C), cette voiture TOTO se verra classée en C (classement de ZAZA). Si Dupond vend sa voiture ZAZA à Dugenou, ZAZA se verra alors classée en A (car Dugenou avait sa voiture TOTO classée en A).

Si la voiture TOTO, sans aucune modification, repart sous la responsabilité d’un nouveau responsable de club issu du club initial de la voiture, il n’y aura pas de modification de classement. Ainsi, si Dugenou (responsable de club de la voiture TOTO) décide pendant la trêve hivernale de laisser les commandes de son club à Ducoude, la voiture TOTO prendra part à la nouvelle saison avec la même modification.


La notion de racine prend en compte le binôme voiture / club (responsable de club / pilote / bénévole).

Lors de toutes ces transactions, il pourra y avoir des modifications de nom de voitures, seule la racine sera prise en compte pour le classement de la voiture.

Tout cas litigieux (cessation d’activité d’un club classé en Pédalier A ou B – non réaffiliation) constaté en début de saison obligera les responsables F.E.V.P. à revoir le classement des Pédaliers et le réajustera en conséquence. Quelle que soit la situation, il y aura toujours 7 voitures en Pédalier A et 12 en Pédalier B.

[ ↑ HAUT ↑ ]


Trophée des néophytes


1- Définir qui est néophyte
2- Définir comment l’attribuer
3- Définir qui peut prétendre se voir l’attribuer

Définition :
Le trophée néophyte peut être attribué à chaque équipage sans limite d’âge.

Voiture :
Condition d’attribution :
Voiture affiliée pour la 1ère fois.
Il doit s’agir d’une 1ère affiliation annuelle pour l’équipage concerné.

Pilotes :
Pour être pris en considération, l’équipage doit être composé de 3 pilotes minimum ayant souscrit leur 1ère licence annuelle dans l’année de référence.

Attribution :
- Sur proposition écrite du président de l’Association Départementale du club
- S’il y a plusieurs ex-æquo :
o Au nombre de courses effectuées dans la saison
o Au meilleur classement au combiné
- Faire 2 années minimum

La 1ère année, le club élu reçoit un diplôme F.E.V.P..
S’il est toujours présent l’année suivante, il reçoit le trophée, définitivement acquis, et remis lors de l’assemblée générale.

Pour toute autre décision, le Conseil d’Administration de la F.E.V.P. est souverain.

[ ↑ HAUT ↑ ]


Annexe


Commission de discipline


Article 1

La commission de discipline est composée de membres ayant fait acte de candidature.

Article 2

Pour être membre de la Commission de Discipline, il faut être licencié à la F.E.V.P., soit par sa fonction au sein même de la F.E.V.P., soit par son appartenance à une Association Départementale.

Article 3

Elle est placée sous l’autorité du Secrétaire Général de la F.E.V.P..

Article 4

Elle se réunit à chaque fois que les circonstances l’imposent.

Article 5

Ses décisions font foi et sont irrévocables.

Article 6

Le Conseil d’Administration est mandaté pour l’application des sanctions.

Article 7

Les membres de la Commission sont tous délégués.

Article 8

Au minimum deux délégués (pilotes ou non pilotes) sont désignés sur chaque course.

Article 9

Le délégué « pilote » est engagé sur sa voiture et prend part à la course comme d’habitude.

Article 10

Les délégués sont désignés huit jours avant la course par le Secrétaire Général de la F.E.V.P., soit par courrier ou par téléphone. Le responsable de l’Association Départementale du délégué en est également avisé.

Article 11

En cas d’indisponibilité, les délégués désignés sur une course doivent le faire savoir très rapidement afin de procéder à une nouvelle désignation.

Article 12

Fonctions des délégués :
Observer tout ce qui se passe pendant le déroulement de la course
Noter tout ce qui lui paraît contradictoire avec l’esprit de la voiture à pédales
Adresser, si nécessaire, après la course, un rapport à la Commission de Discipline qui statuera sur le cas litigieux

Article 13

Esprit du délégué :
Il est objectif et impartial
Il ne prend en considération que les faits attestant d’une véritable intention de nuire à l’esprit de la voiture à pédalier et au bon déroulement de la course

En acceptant cette charte, le délégué s’engage à faire appliquer les articles mentionnés ci-dessus.

Le 06/11/2014, par Cesco Membreavatar
Pseudo : Cesco
Grade : 
Webmaster
 Webmaster

Inscrit le : 04/12/2010
Messages postés : 29
Articles publiés : 61
Message perso : Plus on pédale moins fort moins on avance plus vite (Coluche)

Retourner à la liste de tous les documents règlementaires


Laissez un commentaire sur cet article :


Pseudo :
E-mail :
Commentaire :
Code à copier : CaptchaRecharger l'image



Commentaires laissés par les visiteurs :

Il n'y a pas de commentaire actuellement

Derniers commentaires d'articles : #1: Others can achieve a bigger harder erection but cannot maintain it during sexual intercourse. ... #2: Petite modification apportée quant au lieu du décès de Philippe. Merci beaucoup à Christian de... #3: Je savais pas les médecins si efficace de nos jours pour greffer une jambe si rapidement (rien que... #4: Quel joli article Cesco! Bravo! Drôle et touchant . Un vrai plaisir. Et même si c'est pas la... #5: Bonne saison les Vapeurs!!!!! respect !! Continuez à faire rêver les grands et les petits par vos...